Le rugby est un sport qui paye moins que le football, cela ne fait pas de doute. Mais avec sa popularité croissante, ce sport permet désormais aux joueurs de toucher des sommes rondelettes, en cas de victoire lors d’une coupe du monde de rugby. Cependant, ces gains ne sont pas conditionnés par avance comme pour l’équipe du monde de football, ce sont les fédérations qui payent, et de ce fait, un français gagnant est par exemple mieux loti concernant la prime qu’un joueur d’un autre pays. En effet, c’est la fédération la plus généreuse envers les joueurs. Par exemple, en 2011, si les joueurs français avaient remporté la coupe du monde de rugby, ils auraient pu gagner 180 000€. Leur simple présence en demi-finale leur assure déjà 100 000€.

Et sachant qu’ils n’ont pas pu accéder à la victoire, ils ont du se consoler avec une somme malgré tout sympathique de 140 000€. Cependant, les joueurs des autres équipes n’ont pas le même traitement. En Nouvelle-Zélande, le gain par joueur n’excède pas les 57 000€, soit près de trois fois moins !

On gagne donc bien sa vie au rugby, même si ce n’est pas autant que dans le monde du foot par exemple. Cependant, selon son pays de provenance, on est plus ou moins bien gâté !