Juin 2014, c’est très bientôt ! L’effervescence de la plus grande compétition sportive planétaire se sent d’ailleurs déjà quelque peu, après les phases de qualification à la coupe du monde et les premiers matchs amicaux on commence à y voir plus clair ! Mais pour tous les passionnés du ballon rond, le rendez-vous du Brésil s’annonce comme une folle édition. Et bien sûr, comme c’est de rigueur au foot, l’on peut déjà se permettre quelques pronostics, ne serait-ce que pour le plaisir… Qui va donc remporter la 20e édition de la fameuse coupe du monde FIFA 2014 ?

OptionWeb

Les grands favoris

allemagne-champion

Les Allemands parraissent les plus solides en ce moment.

Plus que jamais, la 20e édition de la coupe du monde s’annonce comme celle de l’hégémonie des grandes nations du football sur le lot des autres équipes. L’on attend en effet parmi les plus sérieux prétendants au titre, certaines équipes telles que l’éternel Brésil, l’Espagne tenante du titre, l’Argentine de Messi,  ou encore la très sérieuse National Mannschaft de nos voisins de l’Est.

Du côté des équipes pouvant réaliser de bons résultats mais qui parraissent un peu moins solides, on peut  se risquer à espérer la présence dans les cimes de la Hollande, même si elle est restée décevante aux derniers grands rendez-vous, ou encore de l’Angleterre, sans oublier le Portugal, même s’il peine encore à s’affirmer de façon définitive dans l’élite malgré un Cristiano Ronaldo au sommet de son art. Quant à l’équipe de France, nous aimerions y croire mais honnêtement, cela parait très peu probable. À cet effet, 2014 s’annonce encore comme un tournant décisif. En effet, cette compétition surement l’occasion d’apprécier réellement le poids des grosses individualités face aux solides blocs-équipes.

Individualités et collectifs

portugal-christiano

Un seul homme peut-il faire gagner son équipe ?

 
 
 

En juin 2014, une bonne pelletée de records footballistiques établis depuis des décennies sera déjà surement tombée. Depuis 2010 et l’édition sud-africaine, les individualités sont en effet de plus en plus fortes parmi les grandes nations. Les « joueurs phares » ont d’ailleurs tendance à éclipser quelque peu le reste des collectifs, aussi bien en club qu’en équipe nationale. À ce jeu, les éternels rivaux de la Liga Espagnole sont champions (c’est peu de le dire). Cristiano Ronaldo et Lionel Messi qui se disputent tous les titres en club avec des records successifs semblent toutefois ne pas parvenir à hisser leurs teams nationaux respectifs au sommet dans les compétitions internationales.

2014 sera-t-elle donc l’édition des individualités ?

Rien n’est moins sûr ! En observateur averti l’on est beaucoup plus tenté de croire que l’édition brésilienne confirmera à nouveau que le foot se joue à 11, du début jusqu’à la fin. Et ça, les Espagnols, tenants du titre, semblent l’avoir intégré depuis longtemps. La Roja possède en effet dans tous les compartiments du jeu, des petits blocs-équipes bien soudés qui lui permettent de mettre aisément en marche sa machine infernale. À cela s’ajoute différentes individualités, moins « flashies » que la paire CR7 et Léo10 peut-être, mais tout de même très efficaces : Villa, Torres, Xavi Hernandez, Xabi Alonso, etc. Ce ne serait donc pas une véritable surprise si les Espagnols remettaient le couvert.

Mais il faudra cette fois compter sur une Seleçao en forme, beaucoup plus solide et pouvant profiter de l’éventuel retour de Ronaldinho et des exceptionnelles performances de Neymar sur leurs propres terrains. L’on n’oubliera pas la puissante Squadra Azzura que l’on peine toujours à démonter et dont les attaquants demeurent en forme.

Alors, qui gagne ?

bresil-vainqueur-coupe-monde

Le Brésil semble avoir tout pour réussir cette coupe du monde : Le public et le collectif.

L’Espagne a toutes ses chances. Le Brésil, à domicile, fera surement rêver (jusqu’au bout ?). Enfin, Messi et toute l’Albiceleste tâteront également probablement le podium. Mais le football c’est le football. Et des surprises, il y en aura surement.

Toutefois, de notre coté nous verrions bien pour le carré final : Brésil, Argentine, Allemagne et l’Espagne. Le Brésil étant tout de même l’équipe nous parraissant la plus plus probable puisque jouant à domicile. Si la coupe du monde se jouait en terrain neutre, nous aurions parier sur l’Allemagne qui a fait preuve d’une efficacité redoutable ces derniers mois.

Les cotes des sites de paris en ligne

Pays Cote
Bresil 4,00 Pariez!
Argentine 5,50 Pariez!
Allemagne 6,50 Pariez!
Espagne 7,50 Pariez!
France 20,00 Pariez!
Pays Bas 25,00 Pariez!
Angleterre 25,00 Pariez!
Italie 25,00 Pariez!

 
Pourquoi ne pas augmenter un peu les enjeux lorsque vous serez devant votre téléviseur cet été ?

Pariez sur une équipe, c’est pimenter encore un peu plus vos matchs favoris et c’est l’occasion de tester vos connaissances footballistiques ! Quel meilleur évènement qu’une Coupe du Monde au Brésil pour se lancer ?

En plus, il n’y a aucun risque pour vos premiers paris puisque NetBetSport vous rembourse jusqu’à 100 euros ! C’est peut être l’occasion de tenter un pari audacieu pour gagner GROS, l’inscription ne prends que quelques minutes, ensuite c’est à vous de jouer !

Il suffit de de s’inscrire ci-dessous :

 
 
 

Recevez tous nos pronostics pendant la coupe du monde !
Tout au long de la coupe du monde 2014, recevez nos pronostics en exclusivité ! Conseils, statistiques des joueurs, probabilités basées sur les précédentes éditions + informations de nos rédacteurs sur place !
Bonus : Le guide des paris sportifs !

 
 

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.