Les cotes dans les paris sportifs, ce qu’il faut absolument savoir !

guide cotes paris sportifsLe principe d’une cote

Les cotes constituent la base du pari sportif. La côte d’un pari, c’est le coefficient qui sera multiplié à votre mise pour déterminer votre gain. Il est donc primordial de comprendre et de savoir analyser chacune d’elle, de façon à jouer son argent intelligemment et faire fructifier son solde. Les côtes sont le résultat d’une étude précise de ceux que l’on appelle les « bookmakers ». Ces personnes ayant une connaissance sans limites du sport, étudient, pronostiquent et définissent toutes les clés d’un match ou d’un événement sportif pour pouvoir ensuite établir une côte. Comme vous le savez très probablement, la valeur de la côte dépend de la probabilité de réalisation de l’événement sur lequel vous souhaitez placer votre argent. Plus ce coefficient est élevé, plus le pari est risqué, c’est-à-dire que les chances de gagner de l’argent sont faibles.

Certes, si vous souhaitez gagner beaucoup d’argent en un seul pari, vous vous orienterez surement vers des côtes très élevées. Bien que très risquées, elles peuvent s’avérer très bénéfiques si vous avez eu la bonne intuition. Lorsque les côtes sont établies, les bookmakers prennent en compte une multitude de critères. Leur objectif est de simuler au mieux le déroulement d’un match et ainsi de définir les probabilités de victoire de chaque équipe.

En clair, si vous décidez de vous connecter sur votre site de pari pour placer vos économies, ne vous laissez pas tenter par des côtes astronomiques. Sauf si vous êtes convaincu que l’événement est réalisable. Ce conseil est précieux car vous vous rendrez vite compte que peu de côtes très élevées sont validées et vous font gagner de l’argent.

En effet, les bookmakers sont très forts. Il ne mettent donc en ligne que des côtes réalistes et révélatrices des écarts de niveau entre les différentes équipes ou adversaires. Ce texte vous a paru bien complexe alors que les côtes semblent facilement compréhensibles pour vous ? Retenez simplement qu’il est important de réfléchir plusieurs fois avant de mettre de l’argent sur un pari. L’important c’est de sentir et savoir identifier si une côte vaut le coup d’être jouée.

coupe monde betting application

Cotes maximales minimales

Les côtes peuvent énormément varier d’un site de pari à un autre et il est donc important de s’intéresser à leur valeur. Pour être publiée, une côte doit être supérieure ou égale à la valeur qui est désignée comme étant la valeur minimale,. C’est-à-dire un nombre en dessous duquel un pari n’aurait aucun sens car l’événement serait certain.

Sur les sites de paris traditionnels, connus de tous comme Unibet,Winamax , ou encore Betclic, la valeur minimale prise par une côte est de 1,01. Si vous jouez une telle côte, cela signifie que votre pari est quasi-certain. Selon une étude réalisée par un comité de bookmakers, cela signifie que la probabilité de réalisation de cet événement est environ de 99%. Vous ne trouverez donc pas de côte dont la valeur est inférieure à 1,01. Il s’agit de la première valeur de côte qui vous fait gagner de l’argent. En effet si le coefficient est inférieur ou égal à 1, vous récupérerez au mieux votre mise, sinon vous perdrez forcément de l’argent… Mais rassurez-vous, cet exemple n’a qu’une visée explicative et n’est absolument pas réaliste, il n’existe pas de côte inférieure à 1,01. Toutefois, bien que quasi-certaine, une côte à 1,01 n’est semble-t-il pas une bonne idée car vos gains seront négligeables. Ces côtes ne valent pas le coup d’être jouées. Par exemple, si vous misez 100 euros sur une côte à 1,01, vous empocherez 101 euros… (dont 1 euro net).

Il en va de même pour la borne supérieure des côtes : il existe des côtes très élevées, caractérisant des événements quasi-improbables. En revanche, contrairement aux côtes minimales, les côtes maximales n’ont pas de « limite » chiffrée. C’est-à-dire que selon les sites de paris, il est possible de trouver une côte maximale à 1000 ou une côte maximale à 3000, voire 5000 sur certains sites comme Bwin par exemple.

Ces coefficients astronomiques ne correspondent qu’à des paris très spécifiques comme les joueurs au profil défensif (n’ayant pas pour vocation de marquer) inscrivant un triplé au cours d’un match de football. Autre exemple, un joueur de basket-ball marquant habituellement peu, qui marquerait 40 ou 50 points. Ce sont donc des événements improbables quand on l’imagine. Mais les plus audacieux d’entre vous tenteront peut-être de telles valeurs de côtes. Il est en revanche tout à fait impensable de voir un vainqueur de match côté à 2000 ou 3000, cela est impossible, les bookmakers prendraient bien trop de risques.

Enfin, il est important de souligner l’utilité que peut avoir une côte minimale de l’ordre de 1,01. Explications : lorsque vous vous inscrivez sur un site de pari, quel qu’il soit, vous avez le privilège de bénéficier d’une offre de bienvenue. Cette offre prend très souvent la forme d’un pari (d’une mise maximale de 100 euros) qui est remboursé si celui-ci est perdant. Or il peut s’avérer intéressant de placer ce premier pari sur des côtes très faibles. Il s’agit de les combiner, de façon à obtenir une côte proche de 1,20 ou 1,30. Ainsi, vous êtes presque assurés de gagner de l’argent sur ce premier pari. Cela dépend de votre volonté mais ce peut être une solution envisageable et bénéfique.

Cotes fixes ou mutuelles

Les côtes peuvent être très basses ou au contraire très élevées. Il faut également savoir que les valeurs des côtes évoluent en fonction du contexte d’un événement. Mais aussi de tous les éléments qui pourraient influencer son issue. Il existe donc des côtes que l’on appelle « fixes » c’est-à-dire des côtes qui, une fois validées, ne pourront plus fluctuer vers le haut ou le bas. Vos gains seront comptabilisés avec cette valeur. Cette méthode de pari peut être extrêmement intéressante mais peut s’avérer bien plus risquée.

Explications : Si vous jouez une côte dont la valeur est moyenne (ici une côte à comprise entre 1,50 et 2,50) 3 jours avant le moment du match, il y a des chances pour que la côte que vous avez validé soit plus élevée ou plus faible que la même côte prise 1h avant le match. Cela s’explique par le fait que de nombreux éléments puissent influencer cette valeur. Dans un cas concret, soit une rencontre de football opposant le FC Barcelone au Real Madrid. Ce match a lieu le dimanche 5 mars 2019. Si vous placez votre mise sur une victoire du FC Barcelone le jeudi 2 mars 2019, la côte sera à hauteur de 2,10. Cette côte sera donc fixe. Si le meilleur joueur du FC Barcelone, Lionel Messi, se blesse le samedi 4 mars, les chances de voir le FC Barcelone s’imposer seront moins grandes que deux jours plus tôt. La côte de la victoire barcelonaise sera donc plus grande (2,50 par exemple).

Vous vous retrouverez donc avec une côte fixe à 2,10 qui aura la même probabilité de réalisation qu’une côte à 2,60. Cela handicaperait grandement votre pari. Si en revanche c’est un joueur de l’équipe adverse qui se blesse, la côte du FC Barcelone diminuerait et votre côte prise 2 jours plus tôt serait très bénéfique ! Il faut donc être vigilant avec ce type de côtes, qui peut vous aider ou vous handicaper.

Au contraire, si les côtes fixes vous effraient, il existe des côtes qui évoluent en fonction de la situation. Ce sont les côtes mutuelles. Cela signifie que la côte que vous validez au moment du pari n’est pas forcément celle qui sera utilisée pour calculer vos gains. Tout dépend des éléments qui pourraient influencer l’issue d’un match lors des heures précédant celui-ci. La valeur finale de la côte, c’est-à-dire celle qui sera utilisée pour calculer vos gains, dépend du volume de paris placés par les parieurs. En d’autres termes la côte va évoluer vers le bas si les bookmakers des différents sites de paris constatent que beaucoup de personnes ont parié sur la même côte. Cela deviendrait dangereux pour le site, qui risquerait de perdre beaucoup d’argent.

Au contraire une côte peut augmenter si le volume de paris placés dessus est faible. Ce type de pari peut être pratique si l’on souhaite prendre en compte les aléas d’avant-match. Tout dépend de votre volonté, chacun trouvera le type de côte qui correspond le plus à ses attentes.

coupemonde cotes

Ou trouver les meilleures cotes pour gagner plus ?

Il n’existe pas un site réellement meilleur que les autres en termes de qualité des côtes. Cela dépend de la discipline sportive et du type de pari. En effet certains sites auront des côtes plus intéressantes en ce qui concerne le vainqueur d’un match.

D’autres sites auront des meilleures côtes pour les buteurs de ce même match.
Mais on peut tout de même relever des tendances, révélant les sites de paris ayant en moyenne les côtes les plus intéressantes.

A ce petit jeu, c’est Winamax qui gagne car c’est le site qui a les meilleures côtes, comme l’indique son slogan. Ensuite on retrouve d’autres sites proposant des côtes fortes intéressantes également comme Unibet, Betclic ou encore Parions Sport.

Si vous souhaitez parier sur un seul sport dont vous connaissez tous les ressorts, vous avez besoin d’une petite liste. Voici les meilleures sites en fonction de la discipline sur laquelle vous comptez parier :

  • Au niveau du basket-ball 🏀 (plus particulièrement la NBA), le site ayant les meilleures côtes est Parions Sport (soit en ligne soit en bureau de tabac mais les côtes sont plus intéressantes en ligne)
  • Au niveau du football ⚽, le site ayant les meilleures côtes est Winamax. Sans trop de discussions possibles, ils ont des côtes plus élevées que la moyenne.
  • Au niveau du tennis 🎾, c’est encore Winamax qui a l’offre la plus alléchante.
  • Pour le rugby 🏉, c’est Parions Sport (en ligne) qui a des côtes très élevées.

Ce sont les 4 sports les plus pariés.